COL - Cp 5544
CH 1002 Lausanne
CCP 10-14332-9
info@oiseau.ch
 
  Inauguration de l'Óle Historique Mise en oeuvre et Sponsors   Observations des oiseaux sur l'Óle Retour au site du COL  

Située au coude nord du Léman, la baie de Préverenges fonctionne comme un butoir pour les oiseaux migrateurs arrivant du lac au printemps, revenus d’Afrique et en route pour leurs lointains quartiers d’été dans la toundra arctique.

Plus de 230 espèces - des plus communes aux plus rares - dont 60 de limicoles et laridés, y ont été identifiées à ce jour, ce qui en fait un des hauts lieux de l’ornithologie helvétique. Les hauts-fonds exondés au printemps près de l’embouchure de la Venoge attirent un grand nombre de petits échassiers (limicoles), mouettes, goélands et sternes (laridés), tentés de faire escale pour se reposer et se nourrir avant de continuer leur voyage long de plusieurs milliers de kilomètres.

Les longues pattes et le bec effilé des limicoles sont une adaptation exclusive aux vasières peu profondes qu’ils doivent impérativement trouver sur leur chemin afin de reconstituer leurs réserves d’énergie. Malheureusement, les rivages naturels ont pratiquement disparu avec l’urbanisation croissante. Les grèves de Préverenges ne sont exondées qu’une partie du printemps et n’offrent aucune possibilité d’escale pendant la migration d’automne. De plus, les dérangements fréquents dus notamment aux chiens non tenus en laisse perturbent sans cesse les oiseaux.

Face à cette situation, le Cercle ornithologique de Lausanne (COL), en collaboration avec Pro Natura Vaud et le Groupe ornithologique et des sciences naturelles de Morges et environs (GOS), a élaboré un projet d’île aux oiseaux à l’embouchure de la Venoge. Cette île, située à une centaine de mètres de la rive, est composée d’un enrochement en forme d’arc abritant un banc de sable et de gravier. Etant exondée en toute saison, elle offre une capacité d’accueil optimale pour les migrateurs. Un îlot est dévolu à la nidification de la Sterne pierregarin.

Cette île constitue un attrait pour les promeneurs qui peuvent observer à loisir ces voyageurs fascinants. Des panneaux d’information pour le public ont été mis en place sur le rivage en 1996, permettant l’identification des nombreuses espèces présentes au printemps et en hiver.

Le projet est soutenu financièrement par la Confédération, le canton de Vaud, les communes riveraines concernées ainsi que par des associations de protection de la nature, des entreprises et des privés . Le coût total du projet est de 550'000.-

Lionel Maumary, Michel Baudraz et Laurent Vallotton .

Principaux concepts de l'île aux oiseaux:

  • empêcher l'accès aux prédateurs, aux chiens et aux promeneurs en éloignant suffisamment l'île du rivage, quel que soit le niveau du lac. Cette condition est impérative pour que des oiseaux farouches puissent se sentir en sécurité
  • choisir une distance au rivage adéquate garantissant la tranquillité des oiseaux et permettant leur observation dans de bonnes conditions. Etant donné le nombre croissant d'observateurs équipés de jumelles et de télescopes, l'aspect pédagogique du projet ne doit pas être négligé et rester en accord avec la volonté de la commune de Préverenges, qui avait déjà proposé la pose de panneaux didactiques à cet endroit
  • trouver une zone stable et peu profonde de manière à limiter la quantité de matériaux qui doivent être apportés et diminuer le coût du projet. La zone d'implantation de l'île a été choisie sur un socle de molasse affleurante qui s'étend sur plus d'une centaine de mètres au large sable, graviers ou rochers.

Article paru le 13 juin 2002 dans le 24 heures (Lausanne - Suisse).

 

Article paru dans la revue ORNIS d'août 2002.

 


Consultez ici votre e-mail [réservé aux e-mail ...@oiseau.ch].
Demandez ici votre adresse e-mail ...@oiseau.ch [offre gratuite réservée aux membres du COL].
Webmaster contacter le service technique de ce site.
[site référencé sur le portail suisse des oiseaux sauvages: www.oiseaux.ch]